top of page

L'ENDURANCE ÉQUESTRE :

sport extrême
ou disci
pline raisonnée ?

FB_IMG_1543096088902.jpg
IMG-20201018-WA0025.jpg
IMG-20201018-WA0044.jpg
Revenons en préambule sur la définition de l’endurance équestre :

L’endurance équestre pratiquée individuellement ou en équipe est caractérisée par des épreuves d’extérieur courues à vitesse imposée ou libre sur un itinéraire balisé avec des examens vétérinaires validant la capacité du poney/cheval à parcourir de longues distances.

 

Un raid d’endurance est donc une course, rude, sur de longues distances pouvant atteindre 200 km sur 2 jours ou 160 km sur
1 jour, réalisée dans un délai limité ; la discipline requiert de nombreuses qualités, tant pour le cheval que pour le cavalier.

Il s’agit donc d’avoir, sur le plan physique et moral, un duo cavalier/cheval en pleine forme et bien entraîné !

Pour participer à une course d’endurance, il faut savoir capitaliser sur les capacités de son cheval sans le pousser au-delà de ses limites ; il s’agit donc de bien le connaître, de l’écouter, et de savoir renoncer plutôt que de viser la victoire à tout prix. « Se faire plaisir avant tout, créer une belle alchimie avec son cheval et prendre soin de lui sont des éléments fondamentaux de l’endurance telle que je conçois cette discipline », explique Sandra Dahl.

En effet, selon la cavalière d’endurance, il existe une autre façon de voir l’endurance équestre : « Cette discipline est un moyen de s’accomplir en tant que cavalier, que sportif, mais aussi et surtout en tant que passionné(e) de cheval. L’endurance équestre, lorsqu’elle est pratiquée de façon raisonnée et dans des conditions respectueuses de l’animal, permet de créer une synergie unique entre le cavalier et sa monture. C’est la connaissance qu’ils ont l’un de l’autre, leur connivence, leur complicité qui vont les amener à se surpasser et à se réaliser dans une discipline qui nécessite rigueur et entraînement. »

Pousser le cheval au bout de ses limites n’est pas dans l’ADN de Sandra ; il faut viser avant tout de travailler en duo, dans l’objectif que le cavalier et sa monture réalisent des épreuves de course d’endurance, sans risque, ni pour l’un, ni pour l’autre.

C’est ainsi que Sandra accompagne ses cavaliers et a imaginé une formule originale pour entraîner humains et chevaux à l’endurance d’un point de vue différent, celui des écuries des Acacias.

« J’ai couru de nombreuses courses d’endurance, » explique la cavalière. « Il existe deux façons de voir les choses : gagner à n’importe quel prix, quelles qu’en soient les conséquences. Ou alors participer en vrai binôme, en prenant soin de sa monture. » Vous l’aurez compris, c’est la seconde méthode qui est la préférée de Sandra.

« L’harmonie entre le cavalier et le cheval ne se crée pas du jour au lendemain. Elle se construit doucement », souligne Sandra. « La course n’est que l’aboutissement d’une préparation longue et minutieuse, lors de laquelle les deux partenaires ont appris à se connaître, s’entendre et s’écouter. Il ne suffit pas de s'entraîner à monter pour savoir si on tient la distance. Il faut s’observer, et savoir interpréter tous les indices précurseurs de soucis métaboliques ou locomoteurs. Rien de tel qu’une belle et solide complicité pour réussir à s’épanouir en endurance équestre ! »

 

Nouveau en 2023, le centre équestre lance une inédite formation d’endurance pour les cavaliers désireux de découvrir cette discipline qui n’a pas toujours l’image qu’elle mérite.

Cette formule comprend :

  • Une formation théorique, visant à bien appréhender la discipline, mais aussi tous les entraînements et réflexes à acquérir pour la réaliser dans de bonnes conditions ;

  • Entraînement du cavalier : position, aides, bonne tenue, gestion des allures, lecture du terrain ;

  • Entraînement du cheval : l’objectif est d’atteindre l’équilibre horizontal, qui consiste à avoir le poids du cheval également réparti entre les épaules et les hanches. C’est un équilibre intermédiaire qui permet de passer d’un équilibre sur l’avant-main à l’équilibre sur l’arrière-main. Le centre de gravité est légèrement en arrière des antérieurs. Cet équilibre se rencontre souvent chez le cheval ou le poney d’école et d’extérieur ;

  • La ferrure 

  • Des conseils de pro : vétérinaire de formation, Sandra transmet aux participants les bons réflexes pour savoir être à l’écoute de son cheval, le ménager, gérer sa mise en souffle et son alimentation ;

  • Des conseils sur l’équipement ;

  • Des randonnées régulières pour se préparer, sur le plan physique et moral, à partir en vadrouille ;

  • Et pour conclure une course à laquelle les cavaliers pourront s’inscrire, en individuel ou en groupe.

ENVOYEZ UN MESSAGE

Vous avez une question à nous poser ? N'hésitez pas à nous contacter en remplissant ce formulaire. Nous vous apporterons une réponse rapide.

Sandra Dahl : 06 82 91 08 33

Adresse :
Ecuries des Acacias
Parc du Château de Marines
Route de Us
95640 Marines

Merci pour votre envoi !

bottom of page